Cercle des Nageurs Draguignan

L'école de natation

L'objectif de la FFN :

Pour répondre aux enjeux de l’Ecole de Natation Française, les clubs doivent former les nageurs.

La Fédération entend par ce terme le développement des capacités motrices, physiques et artistiques… en donnant les moyens à chacun de développer des capacités d’adaptations propices à l’épanouissement des pratiquants et à l’évolution vers le plus haut niveau possible. C’est donc mettre en oeuvre une démarche pédagogique pour acquérir les solutions motrices les plus efficaces et adaptées au pratiquant et permettre au Nageur de devenir « acteur » de sa progression.
L’école doit valoriser l’engagement de l’enfant dans une démarche qui tend vers l’excellence. La culture de l’excellence se construit dès le plus jeune âge. La confrontation de l’enfant aux différentes compétences définies dans les tests est un élément majeur structurant la construction du nageur.
Pour cela, un temps d’apprentissage est nécessaire pour permettre à l’enfant de se présenter au passage des tests en situation de réussite. Celle-ci étant une des clés de voûte de l’estime de soi et du désir de progresser. La réussite au test donne l’envie.


C’est pourquoi les écoles de natation doivent s’emparer du dispositif ENF et adapter leur structuration pour placer nos jeunes enfants dans les meilleures conditions d’apprentissage.

.


schema ENF

Le concept :

Ce programme est le socle commun d’apprentissage et de découverte de l’ensemble des disciplines de la Fédération.
L’enfant qui entre dans nos structures doit pouvoir s’épanouir au travers de la richesse de nos activités. À un âge où la curiosité est exacerbée et où le besoin d’explorer s’imposent comme moyen essentiel d’éducation, il s’agit de donner à ces enfants les moyens de satisfaire leurs aspirations au sein de nos clubs.
Le concept de formation de l’ENF s’appuie sur la transversalité des pratiques, chaque discipline de la « Natation » apporte un des éléments essentiels à la construction du nageur. Le plus important est de mettre l’enfant en situation de transformer sa pratique. Ainsi, une formation bien conduite suppose que l’on ne brûle pas les étapes. Cela impose donc que chaque éducateur forme l’enfant pour qu’il soit en capacité de réussir tous les tests. Le « désir » et « l’envie » chez l’enfant sont les moteurs de ses activités. Il ne peut y avoir de construction d’un projet personnel ambitieux sans désir fort. Présenter
un enfant à un test sans formation préalable et sans avoir vérifié ses capacités de réussir, c’est ignorer les préjudices que
cela engendre auprès de ce jeune.
L’ENF n’est pas une règle mais un concept novateur de formation, ce n’est ni une compétition, ni un élément de statistique, mais bien le franchissement d’étapes qui valident des compétences développées par l’enfant.
L’enrichissement et le développement des habiletés motrices sont possibles grâce à l’utilisation des différentes activités de la Natation. C’est l’objet de la pluridisciplinarité. Par habiletés motrices, nous désignons le niveau de compétences acquis par un pratiquant pour atteindre un but.
Lorsque le pratiquant acquiert une habileté motrice, il n’apprend pas un mouvement mais une solution motrice. Cet apprentissage est possible par la confrontation à des tâches imposant des transformations profondes. Seuls les objectifs constitués de difficultés à résoudre modifient les comportements. Dans les tentatives ultérieures l’enfant révise, modifie et optimise les solutions motrices déjà trouvées.
L’acquisition d’habiletés motrices fondamentales s’avère nécessaire pour la pratique d’activités physiques et sportives. Un enfant n’ayant pas eu la chance de développer ses habiletés motrices fondamentales peut se heurter à des difficultés au moment de pratiquer une discipline faisant appel à des habiletés plus complexes.
NE PAS CONFONDRE : la « pluridisciplinarité » qui signifie l’étude d’un objet, d’une seule et même discipline par plusieurs disciplines à la fois, et la pratique « multisports » qui consiste à étudier plusieurs disciplines sportives. Une pratique multisports impliquerait de développer la logique interne de chaque discipline. Les tests proposés dans le cadre de l’ENF ne répondent pas à ces problématiques. Sans quoi le test water-polo consisterait à jouer un match, le test natation course serait une épreuve chronométrée, etc.
C’est pourquoi préparer uniquement les tests n’a aucun sens ! Nos écoles de natation doivent favoriser le développement des compétences et des habiletés évaluées dans les tests, en s’appuyant sur l’ensemble des disciplines. Les fondamentaux communs définis dans les tests de l’ENF sont les appuis, le gainage, l’étirement, la coordination, l’alignement, etc. Ce sont des compétences que nous pouvons aisément développer dans nos écoles sans pour autant bénéficier de moyens matériels, humains ou équipements supplémentaires.

 

Le CERCLE DES NAGEURS DE DRAGUIGNAN a souhaité mettre en application les consignes de sa fédération au sein de son école de natation, en garantissant la formation de ses nageurs dans un cadre précis, il permettra à tous les pratiquants de pouvoir poursuivre leur pratique sportive dans le respect de leurs aspirations pour le loisir ou la compétition, en faisant passer les niveaux de l'ENF sauv'nage, Pass'Sports de l'eau et Pass'compét.

Depuis 2013, ces 3 niveaux doivent obligatoirement avoir été validés pour permettre la participation aux compétitions organisées sous l'égide de la Fédération Française de Natation.

logo

Pour approfondir

A lire :

ENF



vertic2

© 2016 CND